FERMER
Musée / atelier

Delacroix à Paris

Sur les pas d’Eugène Delacroix à Paris

Eugène Delacroix a passé la plus grande partie de sa vie à Paris. La ville et ses différents quartiers conservent la trace de la vie et du travail du grand peintre. Delacroix est très présent dans la capitale, de chaque côté de la Seine, grâce aux divers logements qu’il a occupés, aux ateliers où il a travaillé. Plusieurs édifices publics et religieux qu’il a décorés témoignent de son talent unique de peintre décorateur.

Il est ainsi possible d’effectuer de nombreuses promenades dans Paris sur les pas de Delacroix.


L’artiste a occupé successivement dix logements et a changé six fois d’atelier, avant de s’installer, en 1857, au 6 rue de Fürstenberg, dans un lieu devenu, depuis 1932, le musée Delacroix.

A l’Assemblée nationale, Delacroix décore le Salon du Roi (1833-1838), puis la bibliothèque (1840-1846) ; au Sénat, la bibliothèque (1840-1851). Au musée du Louvre, il reçoit la commande du plafond de la galerie d’Apollon (1850-1851). Il avait aussi conçu pour l’Hôtel de Ville de Paris le décor du Salon de la Paix, entre 1851 et 1854 ; décor disparu dans l’incendie de l’édifice en 1871. A l’exception de ce dernier ensemble, tous les décors civils de Delacroix sont en place et peuvent être admirés. Le musée Delacroix conserve la maquette du décor d’Orphée pour un des hémicycles du plafond de la bibliothèque de l’Assemblée nationale ainsi que la maquette de l’hémicycle de la bibliothèque du Sénat, Alexandre faisant enfermer les poèmes d’Homère dans un coffre en or.

Eugène Delacroix a reçu de nombreuses commandes de peintures religieuses. Les églises de Paris conservent des œuvres exceptionnelles du peintre. A l’église Saint-Paul / Saint-Louis, Le Christ au Jardin des Oliviers, commandé en 1824, pour lequel le musée Delacroix conserve une œuvre liée. Dans l’église Saint-Denis-du-Saint-Sacrement, la chapelle de la Vierge est ornée d’une très émouvante Pietà, (1840-1844), pour laquelle le musée Delacroix conserve une Annonciation, première pensée du peintre pour ce décor. L’un des derniers grands chefs-d’œuvre du peintre est conservé au sein de la chapelle des Saints-Anges à l’église Saint-Sulpice. Delacroix a conçu là l’ensemble du décor de la chapelle, entre 1849 et 1861. Le musée Delacroix conserve plusieurs œuvres préparatoires à ces œuvres magnifiques.

Partez sur les traces de Delacroix dans Paris avec les Promenades du musée.