Musée National Eugène Delacroix
Accueil > Les activités > Répertoire biographique : Les frères Fielding

Les frères Fielding

Les quatre frères Fielding, britanniques de naissance, fils du peintre Nathan-Théodore (vers 1747-1814 ou 1818) surtout connu pour ses portraits, furent tous plus ou moins liés à Delacroix qui les mentionne dans son Journal de 16 mai 1823.

Théodore Fielding (1781-1851), l’aîné, fut peintre de paysage, aquarelliste et graveur. Il fit également œuvre de théoricien et devint professeur de dessin dans un collège militaire anglais. Copley Fielding (1787-1855) se spécialise davantage dans l’art du paysage et de la marine. Il fut membre puis président de la Société des aquarellistes à Londres. En 1824, il remporta une médaille d’or au Salon de Paris (la même année où Constable expose la Charrette à foin).

Thales Fielding (1793-1837) arrive à Paris en 1821 ou au printemps 1822, employé avec son frère Newton par l’éditeur J.-F. d’Ostervald. Il partage à deux reprises le même atelier que Delacroix et l’initie à la technique de l’aquarelle.

Newton Fielding (1799-1856), le plus jeune des frères Fielding, a partagé sa vie entre Londres et Paris, où il arrive pour la première fois en 1821 ou au début 1822. Il acquit une grande réputation pour ses aquarelles d’animaux et d’oiseaux dans des paysages (il est l’auteur d’illustrations pour les Fables de la Fontaine) et fut professeur de dessin de la famille de Louis-Philippe.

Revenir en haut de page
Musée du Louvre
Crédits | Contacts | Société des amis | Répertoire des ventes | Correspondance de Delacroix | Jeux | Boutique