Musée National Eugène Delacroix
Accueil > Les activités > Répertoire biographique : Léon Riesener (1808-1878)

Léon Riesener (1808-1878)

Eugène Delacroix, Portrait de Léon Riesener, Paris, musée du Louvre
Eugène Delacroix, Portrait de Léon Riesener, Paris, musée du Louvre

© RMN / C. Jean

Cousin germain de Delacroix, Léon Riesener est le petit-fils de Jean-Henri Riesener (1734-1806), l’un des plus célèbres ébénistes de l’époque de Louis XVI, et le fils de Henri-François Riesener (1767-1828), peintre qui après avoir connu un certain succès sous l’Empire se rendit à la cour du tsar Alexandre où il mena une brillante carrière.

Delacroix avait une affection particulière pour sa tante avec qui il aimait s’entretenir de littérature. En 1824, ils traduisaient ensemble Childe Harold de Lord Byron. Devenue veuve, elle se retira à Frépillon dans la vallée de Montmorency où Delacroix allait souvent lui rendre visite. A 15 ans, Léon Riesener fréquenta l’atelier de Gros.

A partir des années 30, il commence à exposer ses œuvres régulièrement et à partir des années 40, il reçoit plusieurs importantes commandes de peintures murales (chapelle de l’hospice de Charenton, plafonds de la bibliothèque du Sénat, église de Saint-Eustache et l’Hôtel de Ville de Paris). Si l’œuvre de Léon Riesener est d’une grande variété -il a touché à tous les genres-, il n’en continue pas moins la grande tradition coloriste fortement marquée par l’influence de son illustre cousin qui l’a toujours soutenu, allant même parfois jusqu’à le recommander. Outre qu’il lui fit don d’une importante somme d’argent, Delacroix le fit aussi légataire de sa maison à Champrosay et de tout ce qu’elle contenait.

Revenir en haut de page
Musée du Louvre
Crédits | Contacts | Société des amis | Répertoire des ventes | Correspondance de Delacroix | Jeux | Boutique