FERMER
Précédent
Oeuvre en mouvement

Fantin-Latour,
Hommage à Delacroix

Suivant

Le 13 août 1863, lors des obsèques d’Eugène Delacroix, Henri Fantin-Latour s’indigne qu’aucun hommage officiel n’ait été rendu. L’esquisse pour l’Hommage à Delacroix est un premier projet qui rassemble six artistes réunis autour d’un buste d’Eugène Delacroix. Fantin s’est représenté avec sa palette en bas à droite. Finalement, la toile manifeste, exposée au Salon de 1864, présentera un portrait peint d’Eugène Delacroix à la place du buste.

En 1889, Fantin-Latour manifeste un regain d’intérêt pour Delacroix lors de la campagne destinée à élever un monument à la mémoire du maître. Le jardin du Luxembourg sera le lieu retenu, et Jules Dalou sera l’auteur du monument.

Le projet de Fantin-Latour présenté ici sur le dessin L’Etude pour l’Immortalité, montre une belle figure féminine portant une palme dans la main gauche tout en semant des fleurs sur le tombeau du défunt. Cet ultime hommage au grand artiste romantique n’avait plus rien de réaliste, mais s’apparentait au symbolisme.