FERMER
Collections

Delacroix à Saint-Sulpice

 Depuis plusieurs mois, je fais un métier qui m’a rendu cette santé que je croyais perdue. Je me lève le matin, je cours au travail hors de chez moi : je rentre le plus tard que je peux et je recommence le lendemain. [...]

Rien ne me charme plus que la peinture et voilà que par-dessus le marché, elle me donne une santé d’homme de trente ans.

Journal d’Eugène Delacroix, copie d’une lettre à George Sand datée du 12 janvier 1861.

Le peintre réalise le décor de l’ensemble de la chapelle, murs, plafond et soubassements entre 1854 et 18961. Il est aidé, notamment, par le fidèle Pierre Andrieu. Delacroix dédie ses trois peintures à des anges combattants - Jacob luttant avec l’Ange faisant face à Héliodore chassé du temple de Jérusalem, et au plafond Saint Michel terrassant le dragon.

Inaugurée en août 1861, la chapelle des Saints-Anges a été restaurée en 2015 et 2016, à l’initiative de la Ville de Paris et avec le soutien de la Fondation du Patrimoine. Cette restauration, effectuée par Alina Moskalik-Detalle et une équipe de restaurateurs, met en valeur le brio de Delacroix.

Considéré comme un de ses derniers chefs-d’œuvre, ce décor révèle le brio de l’artiste et sa compréhension subtile des textes religieux.

Haut
de page